Quand il se met à faire très chaud, la vigne en  profite pour pousser à folle allure. Il nous faut donc conduire la végétation entre les fils releveurs, de manière à ce qu'elle ne pousse pas de façon anarchique.

Pourquoi ne la laisse-t-on  pas faire ce qu'elle veut ? D'abord pour que les raisins soient bien répartis, aérés, non ensevelis sous une masse de feuilles qui favoriserait la pourriture et nuirait à la bonne maturité des grappes ; ensuite parce qu'on a besoin de pouvoir passer en tracteur pour tondre, cisailler, labourer, et que si on laisse cette liane faire ce qu'elle veut, il faut oublier tout passage dans les rangs de vigne !

On profite du relevage pour enlever à nouveau les gourmands (rameaux qui poussent sur le bois en bas des ceps) qui ont repoussé sur les jeunes vignes particulièrement vigoureuses cette année.